Uncategorized

5 Étapes pour créer une bonne vidéo d’enseignement

Imaginez que vous donnez des cours à une classe dans laquelle certains de vos élèves sont en retard, d’autres en avance, d’autres encore ont des besoins particuliers et d’autres sont absents. C’est assez difficile de faire cela efficacement, n’est-ce pas ?

Pour remplacer l’enseignement direct traditionnel de type conférence, nous libérant ainsi pour travailler directement avec chaque élève ; Pour donner des instructions pour les projets et autres tâches complexes ; et Pour fournir une remédiation sur les compétences que les élèves pourraient avoir besoin de pratiquer. Aujourd’hui, nous vous proposons à créer vos propres classes d’apprentissage mixte. La clé est de permettre aux éducateurs de créer leurs propres vidéos pédagogiques de haute qualité. Contrairement aux vidéos créées à l’externe, celles-ci permettent aux enseignants de se multiplier dans la classe sans perdre leur authenticité. Ils peuvent fournir un enseignement direct par le biais des vidéos tout en circulant dans la salle, en répondant aux questions et en guidant les élèves vers un apprentissage plus approfondi.

ÉTAPE 1 : L’ENSEIGNEMENT PAR MORCEAUX
Les grands enseignants ont beaucoup à dire sur leurs sujets. Toutefois, lorsqu’il s’agit de créer une vidéo, le temps est un facteur essentiel. Les recherches sur les vidéos pédagogiques montrent que l’engagement des apprenants dans les vidéos commence à diminuer après 6 minutes, et de façon spectaculaire après 9 minutes. Il est donc essentiel de fragmenter l’enseignement de sorte que chaque vidéo couvre un seul objectif ou une seule tâche d’apprentissage, et rien de plus. Plusieurs vidéos courtes sont préférables à une seule vidéo longue.

ÉTAPE 2 : CRÉEZ DES DIAPOSITIVES PRÊTES À ÊTRE VISIONNÉES
Les études montrent également que les meilleures vidéos pédagogiques sont très ciblées, utilisent des repères visuels pour mettre en évidence les informations clés et réduisent au minimum l’utilisation de texte à l’écran. Les diapositives qu’un enseignant utilise pour un cours magistral peuvent ne pas convenir pour une vidéo. Il est donc essentiel de créer un jeu de diapositives clair, simple et visuellement attrayant. (Nous avons des modèles pour les mathématiques/sciences et l’anglais/histoire).

Dans sa vidéo sur la théorie du big bang, Moira Mazzi, professeur de sciences au lycée, utilise des images attrayantes et des annotations claires pour expliquer une idée complexe à ses élèves. Cela permet de maintenir l’attention des élèves sur ce que dit Moira Mazzi et leur donne une idée des termes et idées clés qu’ils doivent consigner dans leurs notes.

ÉTAPE 3 : ENREGISTRER
Il existe de nombreux outils que vous pouvez utiliser pour créer une vidéo pédagogique de qualité. En voici quelques-uns qui peuvent vraiment simplifier le processus et améliorer la qualité de la vidéo.

Dispositif d’enregistrement : Idéalement, vous disposez d’une tablette à écran tactile ou d’un ordinateur portable avec un stylet de haute qualité. Cela vous permet d’annoter facilement les visuels et de montrer votre travail. L’écriture manuscrite ajoute également une jolie touche personnelle. Mais si vous avez un ordinateur portable sans écran tactile, ou une tablette mais sans stylet, vous pouvez quand même réaliser vos propres vidéos.

Programme de screencasting : Les meilleurs programmes, comme Explain Everything, permettent aux éducateurs de mettre en pause et de réenregistrer facilement des segments spécifiques de leur vidéo, ce qui élimine la pression d’obtenir une prise parfaite. Recherchez un programme doté d’un éditeur vidéo robuste et d’un outil d’annotation intégré.

Microphone : On l’oublie souvent, mais il est vraiment utile d’avoir une paire d’écouteurs avec un micro externe. Ces écouteurs vous permettent d’améliorer la qualité du son et de vous assurer que vos vidéos ne contiennent pas de bruit de fond.

ÉTAPE 4 : RENFORCER L’ENGAGEMENT
Le simple fait de s’asseoir et de regarder des vidéos peut amener les élèves à se déconcentrer – les meilleures vidéos pédagogiques les font participer activement. Les recherches montrent que lorsque les élèves prennent des notes ou répondent à des questions guidées pendant le visionnage, ils retiennent mieux la matière que ceux qui regardent passivement. L’intégration de questions dans votre vidéo pédagogique peut améliorer l’interaction avec les élèves et vous fournir des données d’évaluation formative précieuses. Les élèves doivent considérer le visionnage de vidéos comme une tâche qu’ils accomplissent activement pour apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *